::  :: ::  ( : )       ::   ( : )       ::  .  ( : )       ::   ( : )       ::   ( : )       ::   ( : )       ::  ( : )       ::   ( : )       ::   ( : )       ::  ǡ ! ( : )       ::  .. ! ( : )       ::  ! ( : )       ::   ( : )       ::   ( : )       ::   ( : )      


  ۩ ۩ > ۩ ۩ ۩ ۩ .... > ۩ ⋘

۩ ⋘

 
07-10-2017, 08:00 PM : 26










0
0
0
0
0 -


:








 
/
08-10-2017, 02:07 AM : 27









0
0
0
0 23
0


:





*
*

*
( )






 
/
08-10-2017, 02:36 AM : 28


/









0 ..
0 !
0 !
0 ..
0 ..


:

.. .. .. ..






: !!
 
/
08-10-2017, 11:24 AM : 29


/









0 ...
0 ...
0 ...
0
0 " 2 "...


:











" "
 
/
08-10-2017, 08:51 PM : 30










0
0
0
0
0


:







/
: ... ( )




...
( )




= - -
= : (... ... ... ...)
(/) = ,
, =
= ... , ...
"", = ,
, = Ǻ
, = Ǻ
, : , : =
, , , = - -
= !
= !
: ( ), : ( = - -
, =
, - = -
, = ,
, =
, , , = - -
= ,
, =
ǿ "" = !
, , = , , ,
, , = , ...
- - =
"" , "" = ,
= - - ""
=
, = ,
"" : ( = , )
, = ,
: "" , " ": = , ,
, : = "", :
( , ) = " ": (, )
=
, : ( ... = ... ,
= - - )
, , = ,
, , =
, =
, =
" " = - -
, = , ...
, , = , , ,
, , , = , , ,
" " , =
: = ( , ... )
, =
, =
... , =
= , )









Retour de l'errance qui dmange
Vers le leader de la louange




Dans le profond de mon intrieur un ange
Se comporte comme un monstre qui drange
Et l'argile a bel et bien pass l'ponge
Loin du chapelet de lme il plonge
je suis marqu par l'assassinat qui me dmange
Cet acte prmdit saggrave et se prolonge
Can et Abel leurs abrviations changent
La vie jusqu'aujourd'hui plus rien ne s'arrange
Jetant tout mes pomes qui ne s'animent
Et mon existence dans une caisse comme rime
la rive n'est que pur visions qu'on allume
Si la mer est un mlonge d'tranges rgimes
Me trouvant au milieu des cites non intiment
je n'ai sur moi que des espoirs de justes volumes
Mettez sous mes yeux deux lignes rectilignes
Dans le premier trait les larmes salignent
Et dans l'autre un mouchoir fait des signes
La canne qui me soutienne est la lettre L
Avec laquelle je guide en largeur les vers rebelles
Et la langueur viendra scrouler ple-mle
Lui liguant le dsir des pis du rve sensationnel
Avec une rserve trs puise aprs du dites duels
M'engageant dans la poursuite bien irrelle
Le poin de la fume que je ne quitte d'une semelle
Se formant en un brandon emplissant le vide
Arrivant au pied du mont tellement humide
Mon soulier rigide et plein de rides
Je suis un ombre qui se multiplie sur ses cots
Entendant mon nom je me suis retourn trop embt
l'agacement m'parpille me faisant sursauter
Si un tonn se sent perdu et de rien n'est dot
Faut il le blm chaque descente et monte
La chemise s'est ouvert de l'avant ou par derrire
laissant la voix libre et sans barrires
Aux explications qui illuminent les jadis rres
Le son m'a forc dexcuter des dures expriences
lcho a demand avec grce une nouvelle chance
un mouton sacrifi ne montrant aucune rsistance
Le ton trop sophistiqu de l'appel garni de puissance
Il a t dit enlve tes chaussures avec patience
J'ai rpliqu qu'ils taient brles dans l'errance
Peut on prendre un bain dans le gel sans nuisance
Je me suis spar de mon propre ignorance
Me prsentant la rencontre du futur qui fonce
Les pirres d'hier et durant la lointaine enfance
Que je lance par hasard et de tord travers
J'ai vu un livre sacr qui marche bien fier
Dans mon sang et sur ma bouche se fait plaire
Aussi mon coeur comme mlodies parfumant l'aire
Je l'ai suivi entour d'un rayon qui m'claire
Disant un papillon attir de nuit par la lumire
Battant ses ailes vers un trou qui ne s'ouvre gure
Je fondait comme un fard noirtre plus cher
J'ai beau cherch en marchant mouiller de sueur
Guid par le bon flaire du coeur
Ma boussole est le nuage qui labrite du chaleur
Le suivant du haut ciel qu'on habite ds lors
J'tait perdu jusqu' ce que je te trouve alors
La croyance est votre panneau qui me flatte encore
Et le coran qui change pratiquement mon sort
et ses versets qui gurissent me et corps
Lumire clairante qui se dplace
Les origines hors portes des menaces
tant trop dsir par d'autre race
Qui le demande cote que cote et sur place
son retour et quand elle a vu de loin sa face
La lumire qu'jectait son front n'a point de trace
Lui demandant de sa trajectoire qu'il sefface
Elle se dveloppait dans l'ombre loin de la casse
Amina qui veut dire la vie en paix dans son espace
Sachant qu'elle porte un prcieux bijou et pas par chance
Elle se sentait lgre et emplie par une joie intense
Sortant comme un flot d'tincelle trs dense
Venant d'emplir l'univers beaucoup bien immense
Crant le tremblement d'iwan de Chosros malgr sa force
Et la plaque d'eau devient sche par alliance
Feux teints suivit d'un grand silence
Lanne o la kaaba a t attaqu par les lphants
D'Abraha al-Achram qui a t vaincu sur le champs
Bonne annonce du petit matin sur la naissance d' un super enfant
Sans pre et l'oeil du Seigneur est son seul gardien
Allait par Halima qui vient avec ses voisins de loin
Montant une nesse qui boite sans fin
Ses compagnons l'attendent en croisant les mains
Elle ne l'a pas choisi avec un grand soin
Elle a accept d'adopt lorphelin
Avec un petit don qui ne viendra point sa faim
Sa premire joie quand elle lui a offert son sein
Le lait coulait en abondance comme jamais dans ce patelin
Aprs avoir fait avec son nouveau frre le trop plein
Une lumire bnfique clairer ses sombre coins
Tout allait la merveille et vachement trop bien
Jusqu'au jour o Gabriel exerc lopration par fissure
De son petit coeur pour extraire la chance du plus pur
Et parmi les dmons tait le pire des pire
En le lavant avec de l'eau bnie et sacr avant de le gurir
Elle l'a rendu malgr elle sa mre avant de mourir
Adopt par son grand pre dcd aprs une vie heureuse
puis vient le tour de son oncle suivit de son pouse
Les historiens se sont mis d'accord que c'tait l'anne malheureuse
Bosra route principale du plerinage
Quand le petit attendu y fait son premier passage
Avec son oncle et au dessus d'eux un grand orage
Qui cache jute le soleil et se propage
H chef du caravane arabe dans nos parages
Rond cet enfant bni d'o il est venu loin des barrages
S'ils reconnaissent sa vrais identit a veillera leurs rage
Rassemble tes bagages avant leurs arriv et dgage
Le cachet du prophtie sur son paule bien large
Sa fonction principale tait le pturage
Les valeurs tait son cole pour les sages
Tes isolations dans la grotte faisaient remue mnage
L'heur du moment venu personne encore ne le partage
Quand Gabriel lui demande de lire au non de son Seigneur
Il rpond qu'il est ignorant sans cacher sa peur
L'ange le bloqua contre lui malgr labondance du sueur
Lisez au non de ton dieu le grand crateur
Il retourne chez lui trouvant sa femme de grande coeur
Qui a apais son inquitude en lui rappelant ses bons qualits
Elle le couvre puisqu'elle a pour lui une grande sensibilit
L'ordre lui vint d'enlever les couvertures face au moments de vrit
Ils ont dcid de rvler le secret leurs cousin plein de gnrosit
Il lui conseil de bien se prparer et si l'occasion vient de se prsenter
Et s'il vivra jusqu' son exclusion que c'est avec lui il devra lutter
Mon neveu l'idole de la louange narrte de me surprendre
Malgr la richesse que vous lui proposez et qu'il peut tout prendre
Il a refus catgoriquement disant que son me n'est pas vendre
Mme s'ils mettent le soleil ma droite et la lune ma gauche
Jusqu ma mort seul ce qui plait mon Seigneur sort de ma bouche
Je ne reviendrais jamais la dessus n'acceptant les arrangements louches
Les deux parties fissures est un dfi aussi la cration d'une vraies mouche
La route lui a t pli arrivant Alqods dans un laps de temps
Avant de monter au plafond des cieux et c'tait le meilleur don
La poigne de sable qu'il jeta aux yeux des guerriers de l'autre camp
Les rendant aveugles et le morceau de bois qui le pleur de son profond
Les versets ont tout expliqu et trop bien correctement
il faut bien lire pour viter les piges du dmons
Aprs une course interminable dans le dsert
De l'coulement du sang de ses pieds il n'a pas souffert
Une longue distance entre les deux tribus pleine de surprises amres
Calmant les inquitudes de son ami le plus cher
Que diras tu de deux le Seigneur et leurs troisime
Quittant sa demeure natale pour viter les pires problmes
Grande migration vers les souteneurs qui l'aiment
En croyant de bon foie qu'il est le dernier envoy sur terre
Ils ont affront leurs ennemis avec des pes entre des poins de fer
Les triomphes et victoires se succdent aprs la premire guerre
Jusqu'au jour inoubliable de ton retour offrant la paix et la grce
En donnant son discoure du chef et fils vide de toute menace
Leurs informant qu'il n'ya point de dfrence entre les races
Ses amis fidles sont devenus des ambassadeurs de la nouvelle religion
Si tu tait cruel portant un coeur trs mchant
Tu les verras s'loigner de toi et en courant
Mais ta grce a pu atteindre tous les gens
les vieux et femmes aussi les petits avant les grands
Comme un ami soit il entre ses femmes et ses enfants
Parmi les dires du sparateur constituant le premier gouvernement
On est comme des chats avec leurs petits dans la maison
Quand ils cherchent notre virilit on devient alors des froces lions
Tu est l'envoy le plus adorable de tout les temps
Mprisant lesclavagisme suivant les conseils du sacr coran
Tu as attir les esprits et conquis les coeurs sur tout les fronts
Vivant la simplicit conseillant de ne jamais blmer qui pose des questions
Surtout les mendiants et les orphelins doivent tre traiter amoureusement
Le leader de la louange ouvert nos yeux sur le paradis pour les patients
le dernier envoy lgislateur capital
Prsident du grand rassemblement gnral
Ses faits et dires montrent de quoi il est capable
Son message et de croyer en Dieu le plus aimable
Seigneur de tous les prophetes combattant le mal
Ibrahim pre de tous musellement aprs Adam
C'est son hritage lgale que Mouise rclame
Se basant sur le spirituel ne renonant d'un gramme
Jesu le christe considr plus matriel
Mohammed assemble le tout corrigeant le non visuel
Puisque sa religion est conu dtre universel
Bon guide scuris et sincrement trop loyal
Conforme loi divine surnomm le plus Fidle
Concordant avec merveil entre mtaphysique et rel
Il est le fils des deux gorgs de son paternel
Samoel fils de Hajar et son propre pre
Son grand pre dsign pour ce qu'il ne peut faire
Il tait appel pour creuser la source dardar
Il a jur s'il lui natra dix fils
Le dernier en fera pour Dieu un sacrifice
Je suis aussi gorg par l'eau de l'imagination
Mon sang sal adore se baigner dans le pardon
Du pome crit par une majestueuse distillation
Mon cri vale une infinit de saint combattant
Ne touchez jamais mon bien aim dornavant
S'il est indispensable verssez btement mon sang
Le parfum sacr s'est volatilis dans la nature
Aillez piti du fleurs de mon pays faut les secourir
Mon coeur est li au levant ne sachant sourire
Le pome d'affection et mon savoir qui ne peut courir
Trop bahu par le prohpete d'aujourd'hui et le future
Mes sentiments coulent comme un lac de larmes
Malheur au pote qui les traduits sans armes
Connaissance savoir et gnrosit sans alarme
Ceux qui l'ont vu lui reconnaissent un grand charme




Traduction NB







 
/
09-10-2017, 02:04 PM : 31












0 ()
0
0
0
0


:


ɡ / .
.
.
ա







".-

.-

" ".-
 
/
10-10-2017, 09:56 PM : 32












0 @ '' '' '' ''
0 !!
0 !!
0 !!
0 !!


:

:






/
: ... ( )




...
( )




= - -
= : (... ... ... ...)
(/) = ,
, =
= ... , ...
"", = ,
, = Ǻ
, = Ǻ
, : , : =
, , , = - -
= !
= !
: ( ), : ( = - -
, =
, - = -
, = ,
, =
, , , = - -
= ,
, =
ǿ "" = !
, , = , , ,
, , = , ...
- - =
"" , "" = ,
= - - ""
=
, = ,
"" : ( = , )
, = ,
: "" , " ": = , ,
, : = "", :
( , ) = " ": (, )
=
, : ( ... = ... ,
= - - )
, , = ,
, , =
, =
, =
" " = - -
, = , ...
, , = , , ,
, , , = , , ,
" " , =
: = ( , ... )
, =
, =
... , =
= , )









retour de l'errance qui dmange
vers le leader de la louange




dans le profond de mon intrieur un ange
se comporte comme un monstre qui drange
et l'argile a bel et bien pass l'ponge
loin du chapelet de lme il plonge
je suis marqu par l'assassinat qui me dmange
cet acte prmdit saggrave et se prolonge
can et abel leurs abrviations changent
la vie jusqu'aujourd'hui plus rien ne s'arrange
jetant tout mes pomes qui ne s'animent
et mon existence dans une caisse comme rime
la rive n'est que pur visions qu'on allume
si la mer est un mlonge d'tranges rgimes
me trouvant au milieu des cites non intiment
je n'ai sur moi que des espoirs de justes volumes
mettez sous mes yeux deux lignes rectilignes
dans le premier trait les larmes salignent
et dans l'autre un mouchoir fait des signes
la canne qui me soutienne est la lettre l
avec laquelle je guide en largeur les vers rebelles
et la langueur viendra scrouler ple-mle
lui liguant le dsir des pis du rve sensationnel
avec une rserve trs puise aprs du dites duels
m'engageant dans la poursuite bien irrelle
le poin de la fume que je ne quitte d'une semelle
se formant en un brandon emplissant le vide
arrivant au pied du mont tellement humide
mon soulier rigide et plein de rides
je suis un ombre qui se multiplie sur ses cots
entendant mon nom je me suis retourn trop embt
l'agacement m'parpille me faisant sursauter
si un tonn se sent perdu et de rien n'est dot
faut il le blm chaque descente et monte
la chemise s'est ouvert de l'avant ou par derrire
laissant la voix libre et sans barrires
aux explications qui illuminent les jadis rres
le son m'a forc dexcuter des dures expriences
lcho a demand avec grce une nouvelle chance
un mouton sacrifi ne montrant aucune rsistance
le ton trop sophistiqu de l'appel garni de puissance
il a t dit enlve tes chaussures avec patience
j'ai rpliqu qu'ils taient brles dans l'errance
peut on prendre un bain dans le gel sans nuisance
je me suis spar de mon propre ignorance
me prsentant la rencontre du futur qui fonce
les pirres d'hier et durant la lointaine enfance
que je lance par hasard et de tord travers
j'ai vu un livre sacr qui marche bien fier
dans mon sang et sur ma bouche se fait plaire
aussi mon coeur comme mlodies parfumant l'aire
je l'ai suivi entour d'un rayon qui m'claire
disant un papillon attir de nuit par la lumire
battant ses ailes vers un trou qui ne s'ouvre gure
je fondait comme un fard noirtre plus cher
j'ai beau cherch en marchant mouiller de sueur
guid par le bon flaire du coeur
ma boussole est le nuage qui labrite du chaleur
le suivant du haut ciel qu'on habite ds lors
j'tait perdu jusqu' ce que je te trouve alors
la croyance est votre panneau qui me flatte encore
et le coran qui change pratiquement mon sort
et ses versets qui gurissent me et corps
lumire clairante qui se dplace
les origines hors portes des menaces
tant trop dsir par d'autre race
qui le demande cote que cote et sur place
son retour et quand elle a vu de loin sa face
la lumire qu'jectait son front n'a point de trace
lui demandant de sa trajectoire qu'il sefface
elle se dveloppait dans l'ombre loin de la casse
amina qui veut dire la vie en paix dans son espace
sachant qu'elle porte un prcieux bijou et pas par chance
elle se sentait lgre et emplie par une joie intense
sortant comme un flot d'tincelle trs dense
venant d'emplir l'univers beaucoup bien immense
crant le tremblement d'iwan de chosros malgr sa force
et la plaque d'eau devient sche par alliance
feux teints suivit d'un grand silence
lanne o la kaaba a t attaqu par les lphants
d'abraha al-achram qui a t vaincu sur le champs
bonne annonce du petit matin sur la naissance d' un super enfant
sans pre et l'oeil du seigneur est son seul gardien
allait par halima qui vient avec ses voisins de loin
montant une nesse qui boite sans fin
ses compagnons l'attendent en croisant les mains
elle ne l'a pas choisi avec un grand soin
elle a accept d'adopt lorphelin
avec un petit don qui ne viendra point sa faim
sa premire joie quand elle lui a offert son sein
le lait coulait en abondance comme jamais dans ce patelin
aprs avoir fait avec son nouveau frre le trop plein
une lumire bnfique clairer ses sombre coins
tout allait la merveille et vachement trop bien
jusqu'au jour o gabriel exerc lopration par fissure
de son petit coeur pour extraire la chance du plus pur
et parmi les dmons tait le pire des pire
en le lavant avec de l'eau bnie et sacr avant de le gurir
elle l'a rendu malgr elle sa mre avant de mourir
adopt par son grand pre dcd aprs une vie heureuse
puis vient le tour de son oncle suivit de son pouse
les historiens se sont mis d'accord que c'tait l'anne malheureuse
bosra route principale du plerinage
quand le petit attendu y fait son premier passage
avec son oncle et au dessus d'eux un grand orage
qui cache jute le soleil et se propage
h chef du caravane arabe dans nos parages
rond cet enfant bni d'o il est venu loin des barrages
s'ils reconnaissent sa vrais identit a veillera leurs rage
rassemble tes bagages avant leurs arriv et dgage
le cachet du prophtie sur son paule bien large
sa fonction principale tait le pturage
les valeurs tait son cole pour les sages
tes isolations dans la grotte faisaient remue mnage
l'heur du moment venu personne encore ne le partage
quand gabriel lui demande de lire au non de son seigneur
il rpond qu'il est ignorant sans cacher sa peur
l'ange le bloqua contre lui malgr labondance du sueur
lisez au non de ton dieu le grand crateur
il retourne chez lui trouvant sa femme de grande coeur
qui a apais son inquitude en lui rappelant ses bons qualits
elle le couvre puisqu'elle a pour lui une grande sensibilit
l'ordre lui vint d'enlever les couvertures face au moments de vrit
ils ont dcid de rvler le secret leurs cousin plein de gnrosit
il lui conseil de bien se prparer et si l'occasion vient de se prsenter
et s'il vivra jusqu' son exclusion que c'est avec lui il devra lutter
mon neveu l'idole de la louange narrte de me surprendre
malgr la richesse que vous lui proposez et qu'il peut tout prendre
il a refus catgoriquement disant que son me n'est pas vendre
mme s'ils mettent le soleil ma droite et la lune ma gauche
jusqu ma mort seul ce qui plait mon seigneur sort de ma bouche
je ne reviendrais jamais la dessus n'acceptant les arrangements louches
les deux parties fissures est un dfi aussi la cration d'une vraies mouche
la route lui a t pli arrivant alqods dans un laps de temps
avant de monter au plafond des cieux et c'tait le meilleur don
la poigne de sable qu'il jeta aux yeux des guerriers de l'autre camp
les rendant aveugles et le morceau de bois qui le pleur de son profond
les versets ont tout expliqu et trop bien correctement
il faut bien lire pour viter les piges du dmons
aprs une course interminable dans le dsert
de l'coulement du sang de ses pieds il n'a pas souffert
une longue distance entre les deux tribus pleine de surprises amres
calmant les inquitudes de son ami le plus cher
que diras tu de deux le seigneur et leurs troisime
quittant sa demeure natale pour viter les pires problmes
grande migration vers les souteneurs qui l'aiment
en croyant de bon foie qu'il est le dernier envoy sur terre
ils ont affront leurs ennemis avec des pes entre des poins de fer
les triomphes et victoires se succdent aprs la premire guerre
jusqu'au jour inoubliable de ton retour offrant la paix et la grce
en donnant son discoure du chef et fils vide de toute menace
leurs informant qu'il n'ya point de dfrence entre les races
ses amis fidles sont devenus des ambassadeurs de la nouvelle religion
si tu tait cruel portant un coeur trs mchant
tu les verras s'loigner de toi et en courant
mais ta grce a pu atteindre tous les gens
les vieux et femmes aussi les petits avant les grands
comme un ami soit il entre ses femmes et ses enfants
parmi les dires du sparateur constituant le premier gouvernement
on est comme des chats avec leurs petits dans la maison
quand ils cherchent notre virilit on devient alors des froces lions
tu est l'envoy le plus adorable de tout les temps
mprisant lesclavagisme suivant les conseils du sacr coran
tu as attir les esprits et conquis les coeurs sur tout les fronts
vivant la simplicit conseillant de ne jamais blmer qui pose des questions
surtout les mendiants et les orphelins doivent tre traiter amoureusement
le leader de la louange ouvert nos yeux sur le paradis pour les patients
le dernier envoy lgislateur capital
prsident du grand rassemblement gnral
ses faits et dires montrent de quoi il est capable
son message et de croyer en dieu le plus aimable
seigneur de tous les prophetes combattant le mal
ibrahim pre de tous musellement aprs adam
c'est son hritage lgale que mouise rclame
se basant sur le spirituel ne renonant d'un gramme
jesu le christe considr plus matriel
mohammed assemble le tout corrigeant le non visuel
puisque sa religion est conu dtre universel
bon guide scuris et sincrement trop loyal
conforme loi divine surnomm le plus fidle
concordant avec merveil entre mtaphysique et rel
il est le fils des deux gorgs de son paternel
samoel fils de hajar et son propre pre
son grand pre dsign pour ce qu'il ne peut faire
il tait appel pour creuser la source dardar
il a jur s'il lui natra dix fils
le dernier en fera pour dieu un sacrifice
je suis aussi gorg par l'eau de l'imagination
mon sang sal adore se baigner dans le pardon
du pome crit par une majestueuse distillation
mon cri vale une infinit de saint combattant
ne touchez jamais mon bien aim dornavant
s'il est indispensable verssez btement mon sang
le parfum sacr s'est volatilis dans la nature
aillez piti du fleurs de mon pays faut les secourir
mon coeur est li au levant ne sachant sourire
le pome d'affection et mon savoir qui ne peut courir
trop bahu par le prohpete d'aujourd'hui et le future
mes sentiments coulent comme un lac de larmes
malheur au pote qui les traduits sans armes
connaissance savoir et gnrosit sans alarme
ceux qui l'ont vu lui reconnaissent un grand charme




traduction nb










/








https://douja74.blogspot.fr/
 
/
13-10-2017, 09:47 PM : 33









0 ... !
0 .!
0
0
0


:









:


 
/
14-10-2017, 10:34 PM : 34


2009









0
0
0
0
0


:








.
.
.
 
/
22-10-2017, 06:18 PM : 35















0 /
0 ... * *
0
0 " "
0 /


:

:






/
: ... ( )




...
( )




= - -
= : (... ... ... ...)
(/) = ,
, =
= ... , ...
"", = ,
, = Ǻ
, = Ǻ
, : , : =
, , , = - -
= !
= !
: ( ), : ( = - -
, =
, - = -
, = ,
, =
, , , = - -
= ,
, =
ǿ "" = !
, , = , , ,
, , = , ...
- - =
"" , "" = ,
= - - ""
=
, = ,
"" : ( = , )
, = ,
: "" , " ": = , ,
, : = "", :
( , ) = " ": (, )
=
, : ( ... = ... ,
= - - )
, , = ,
, , =
, =
, =
" " = - -
, = , ...
, , = , , ,
, , , = , , ,
" " , =
: = ( , ... )
, =
, =
... , =
= , )









retour de l'errance qui dmange
vers le leader de la louange




dans le profond de mon intrieur un ange
se comporte comme un monstre qui drange
et l'argile a bel et bien pass l'ponge
loin du chapelet de lme il plonge
je suis marqu par l'assassinat qui me dmange
cet acte prmdit saggrave et se prolonge
can et abel leurs abrviations changent
la vie jusqu'aujourd'hui plus rien ne s'arrange
jetant tout mes pomes qui ne s'animent
et mon existence dans une caisse comme rime
la rive n'est que pur visions qu'on allume
si la mer est un mlonge d'tranges rgimes
me trouvant au milieu des cites non intiment
je n'ai sur moi que des espoirs de justes volumes
mettez sous mes yeux deux lignes rectilignes
dans le premier trait les larmes salignent
et dans l'autre un mouchoir fait des signes
la canne qui me soutienne est la lettre l
avec laquelle je guide en largeur les vers rebelles
et la langueur viendra scrouler ple-mle
lui liguant le dsir des pis du rve sensationnel
avec une rserve trs puise aprs du dites duels
m'engageant dans la poursuite bien irrelle
le poin de la fume que je ne quitte d'une semelle
se formant en un brandon emplissant le vide
arrivant au pied du mont tellement humide
mon soulier rigide et plein de rides
je suis un ombre qui se multiplie sur ses cots
entendant mon nom je me suis retourn trop embt
l'agacement m'parpille me faisant sursauter
si un tonn se sent perdu et de rien n'est dot
faut il le blm chaque descente et monte
la chemise s'est ouvert de l'avant ou par derrire
laissant la voix libre et sans barrires
aux explications qui illuminent les jadis rres
le son m'a forc dexcuter des dures expriences
lcho a demand avec grce une nouvelle chance
un mouton sacrifi ne montrant aucune rsistance
le ton trop sophistiqu de l'appel garni de puissance
il a t dit enlve tes chaussures avec patience
j'ai rpliqu qu'ils taient brles dans l'errance
peut on prendre un bain dans le gel sans nuisance
je me suis spar de mon propre ignorance
me prsentant la rencontre du futur qui fonce
les pirres d'hier et durant la lointaine enfance
que je lance par hasard et de tord travers
j'ai vu un livre sacr qui marche bien fier
dans mon sang et sur ma bouche se fait plaire
aussi mon coeur comme mlodies parfumant l'aire
je l'ai suivi entour d'un rayon qui m'claire
disant un papillon attir de nuit par la lumire
battant ses ailes vers un trou qui ne s'ouvre gure
je fondait comme un fard noirtre plus cher
j'ai beau cherch en marchant mouiller de sueur
guid par le bon flaire du coeur
ma boussole est le nuage qui labrite du chaleur
le suivant du haut ciel qu'on habite ds lors
j'tait perdu jusqu' ce que je te trouve alors
la croyance est votre panneau qui me flatte encore
et le coran qui change pratiquement mon sort
et ses versets qui gurissent me et corps
lumire clairante qui se dplace
les origines hors portes des menaces
tant trop dsir par d'autre race
qui le demande cote que cote et sur place
son retour et quand elle a vu de loin sa face
la lumire qu'jectait son front n'a point de trace
lui demandant de sa trajectoire qu'il sefface
elle se dveloppait dans l'ombre loin de la casse
amina qui veut dire la vie en paix dans son espace
sachant qu'elle porte un prcieux bijou et pas par chance
elle se sentait lgre et emplie par une joie intense
sortant comme un flot d'tincelle trs dense
venant d'emplir l'univers beaucoup bien immense
crant le tremblement d'iwan de chosros malgr sa force
et la plaque d'eau devient sche par alliance
feux teints suivit d'un grand silence
lanne o la kaaba a t attaqu par les lphants
d'abraha al-achram qui a t vaincu sur le champs
bonne annonce du petit matin sur la naissance d' un super enfant
sans pre et l'oeil du seigneur est son seul gardien
allait par halima qui vient avec ses voisins de loin
montant une nesse qui boite sans fin
ses compagnons l'attendent en croisant les mains
elle ne l'a pas choisi avec un grand soin
elle a accept d'adopt lorphelin
avec un petit don qui ne viendra point sa faim
sa premire joie quand elle lui a offert son sein
le lait coulait en abondance comme jamais dans ce patelin
aprs avoir fait avec son nouveau frre le trop plein
une lumire bnfique clairer ses sombre coins
tout allait la merveille et vachement trop bien
jusqu'au jour o gabriel exerc lopration par fissure
de son petit coeur pour extraire la chance du plus pur
et parmi les dmons tait le pire des pire
en le lavant avec de l'eau bnie et sacr avant de le gurir
elle l'a rendu malgr elle sa mre avant de mourir
adopt par son grand pre dcd aprs une vie heureuse
puis vient le tour de son oncle suivit de son pouse
les historiens se sont mis d'accord que c'tait l'anne malheureuse
bosra route principale du plerinage
quand le petit attendu y fait son premier passage
avec son oncle et au dessus d'eux un grand orage
qui cache jute le soleil et se propage
h chef du caravane arabe dans nos parages
rond cet enfant bni d'o il est venu loin des barrages
s'ils reconnaissent sa vrais identit a veillera leurs rage
rassemble tes bagages avant leurs arriv et dgage
le cachet du prophtie sur son paule bien large
sa fonction principale tait le pturage
les valeurs tait son cole pour les sages
tes isolations dans la grotte faisaient remue mnage
l'heur du moment venu personne encore ne le partage
quand gabriel lui demande de lire au non de son seigneur
il rpond qu'il est ignorant sans cacher sa peur
l'ange le bloqua contre lui malgr labondance du sueur
lisez au non de ton dieu le grand crateur
il retourne chez lui trouvant sa femme de grande coeur
qui a apais son inquitude en lui rappelant ses bons qualits
elle le couvre puisqu'elle a pour lui une grande sensibilit
l'ordre lui vint d'enlever les couvertures face au moments de vrit
ils ont dcid de rvler le secret leurs cousin plein de gnrosit
il lui conseil de bien se prparer et si l'occasion vient de se prsenter
et s'il vivra jusqu' son exclusion que c'est avec lui il devra lutter
mon neveu l'idole de la louange narrte de me surprendre
malgr la richesse que vous lui proposez et qu'il peut tout prendre
il a refus catgoriquement disant que son me n'est pas vendre
mme s'ils mettent le soleil ma droite et la lune ma gauche
jusqu ma mort seul ce qui plait mon seigneur sort de ma bouche
je ne reviendrais jamais la dessus n'acceptant les arrangements louches
les deux parties fissures est un dfi aussi la cration d'une vraies mouche
la route lui a t pli arrivant alqods dans un laps de temps
avant de monter au plafond des cieux et c'tait le meilleur don
la poigne de sable qu'il jeta aux yeux des guerriers de l'autre camp
les rendant aveugles et le morceau de bois qui le pleur de son profond
les versets ont tout expliqu et trop bien correctement
il faut bien lire pour viter les piges du dmons
aprs une course interminable dans le dsert
de l'coulement du sang de ses pieds il n'a pas souffert
une longue distance entre les deux tribus pleine de surprises amres
calmant les inquitudes de son ami le plus cher
que diras tu de deux le seigneur et leurs troisime
quittant sa demeure natale pour viter les pires problmes
grande migration vers les souteneurs qui l'aiment
en croyant de bon foie qu'il est le dernier envoy sur terre
ils ont affront leurs ennemis avec des pes entre des poins de fer
les triomphes et victoires se succdent aprs la premire guerre
jusqu'au jour inoubliable de ton retour offrant la paix et la grce
en donnant son discoure du chef et fils vide de toute menace
leurs informant qu'il n'ya point de dfrence entre les races
ses amis fidles sont devenus des ambassadeurs de la nouvelle religion
si tu tait cruel portant un coeur trs mchant
tu les verras s'loigner de toi et en courant
mais ta grce a pu atteindre tous les gens
les vieux et femmes aussi les petits avant les grands
comme un ami soit il entre ses femmes et ses enfants
parmi les dires du sparateur constituant le premier gouvernement
on est comme des chats avec leurs petits dans la maison
quand ils cherchent notre virilit on devient alors des froces lions
tu est l'envoy le plus adorable de tout les temps
mprisant lesclavagisme suivant les conseils du sacr coran
tu as attir les esprits et conquis les coeurs sur tout les fronts
vivant la simplicit conseillant de ne jamais blmer qui pose des questions
surtout les mendiants et les orphelins doivent tre traiter amoureusement
le leader de la louange ouvert nos yeux sur le paradis pour les patients
le dernier envoy lgislateur capital
prsident du grand rassemblement gnral
ses faits et dires montrent de quoi il est capable
son message et de croyer en dieu le plus aimable
seigneur de tous les prophetes combattant le mal
ibrahim pre de tous musellement aprs adam
c'est son hritage lgale que mouise rclame
se basant sur le spirituel ne renonant d'un gramme
jesu le christe considr plus matriel
mohammed assemble le tout corrigeant le non visuel
puisque sa religion est conu dtre universel
bon guide scuris et sincrement trop loyal
conforme loi divine surnomm le plus fidle
concordant avec merveil entre mtaphysique et rel
il est le fils des deux gorgs de son paternel
samoel fils de hajar et son propre pre
son grand pre dsign pour ce qu'il ne peut faire
il tait appel pour creuser la source dardar
il a jur s'il lui natra dix fils
le dernier en fera pour dieu un sacrifice
je suis aussi gorg par l'eau de l'imagination
mon sang sal adore se baigner dans le pardon
du pome crit par une majestueuse distillation
mon cri vale une infinit de saint combattant
ne touchez jamais mon bien aim dornavant
s'il est indispensable verssez btement mon sang
le parfum sacr s'est volatilis dans la nature
aillez piti du fleurs de mon pays faut les secourir
mon coeur est li au levant ne sachant sourire
le pome d'affection et mon savoir qui ne peut courir
trop bahu par le prohpete d'aujourd'hui et le future
mes sentiments coulent comme un lac de larmes
malheur au pote qui les traduits sans armes
connaissance savoir et gnrosit sans alarme
ceux qui l'ont vu lui reconnaissent un grand charme




traduction nb









 
/
25-10-2017, 05:13 PM : 36









0 .. !
0 .. ! .
0 !
0 .. !/ .
0 .. !


:

..
.






 
/

« | »
:





11:22 AM.

- ۩ ۩ - -

Powered by vBulletin® Version 3.8.7
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.